1 2

La ville en résumé


Wormhout, ville de traditions et de nature. Wormhout, au carrefour des routes de Lille à Dunkerque et de Steenvoorde à Esquelbecq... Wormhout au cœur de l'Houtland...

Wormhout est un lieu très ancien dont on retrouve l'existence vers la fin du 7ème siècle dans un titre de l'abbaye Saint Bertin.

Son origine :  Au cours des siècles nous rencontrons dans différents titres ou cartulaires les orthographes suivantes :

698 - WORMHOUDT

840 - WOROMHOLD

1067 - WORMHOUT

1121 - WORMOUT

1142 - WORMOHOT

1183 - WORMOUT

au 13ème siècle : WORMHOLT

1330 - WORMOUT Au milieu du 20ème siècle,

Sur certains panneaux routiers on retrouvait WORMHOUDT et actuellement l'orthographe WORMHOUT semble la seule utilisée.

Le nom de la ville est d'origine germanique et deux possibilités d'explication d'interprétation de cette signification existent : WORM - HOLT bois vermoulu provenant du teuton ou flamand holt , hout : bois et worm : ver WORMHOUT contraction de WOROMHOLT = désignation du lieu au 9ème siècle dans le cartulaire de Saint Bertin.

WORM a pu aussi être le nom d'un homme ce qui signifierait que WORMHOLT ou WOROMHOLT désignait le nom du bois appartenant à WORM ou WORMER. Cette deuxième possibilité peut être envisagée car aux 8ème et 9ème siècles les noms propres de WORM, WURM, WORMER, WURMHARE, WORUMHERE étaient en usage et se retrouvaient dans bon nombre de lieux Allemands (exemples : WORMSDORF, WORMESTHORP...).

"WORM" désigne une espèce de terre surtout constituée de bruyère, de lande, ou de brande. "MOUT" avec un h dû à l'étymologie populaire signifie embouchure WORMHOUT se trouvant en effet à l'embouchure de l'Yser et de la Peene en période de transgressions (dunkerquiennes) WORMHOUT signifierait donc "embouchure (près) de la lande".

Son histoire en quelques dates : Wormhout, ville de traditions et de nature est arrosée par les deux cours d'eau : la Peene Becque et l'Yser. Elle fut évangélisée à la demande de Saint Bertin par quatre religieux Bretons après 695, dont Saint Winoc qui fut nommé Abbé de Wormhout à cette période.

Après les invasions normandes de 846, deux siècles plus tard le comté de Wormhout fut créé en 1067. Ce comté possédait outre le comté de Saint Winoc, la seigneurie de Gaesbeke, la prévôté de Saint Donat, l'Ammanie et un terrain de Templiers.

D'autres dates importantes marquèrent l'histoire de Wormhout.

En 1515 : le Comté de Flandre devint autrichien et espagnol l'année suivante.

Guerres de religions : l'église fut saccagée par les gueux en 1566.

Après 1578 : l'église en ruine fut reconstruite.

1668 : traité d'Aix la Chapelle, la ville redevint définitivement française.

1750 : la langue française fut introduite à l'école grâce à l'abbé Van de Walle.

Pendant la première guerre mondiale, 158 wormhoutois y payèrent de leur vie.

En 1940 : la ville subit l'occupation allemande

En septembre 1944 : elle fut libérée.

Depuis 1990, Wormhout est desservie par un échangeur autoroutier qui a permis l'implantation d'activités industrielles, tertiaires et touristiques. Sa superficie est de 2741 ha et la population comprenait 5157 habitants en 1999 et 5292 habitants en 2009.

actualité à la une

ELECTIONS : CARTE D'ELECTEUR

03/04/2017
Vous avez reçu votre nouvelle carte d'électeur. Sur celle-ci, une gommette de couleur a...

Lire la suite

Voir toutes les actualités

Nous suivre

agenda

Jeudi 1 Jan